Les amarantes, le soja et la sagesse des hommes

15/09/2015

Les amarantes, le soja et la sagesse des hommes

Les amarantes, le soja et la sagesse des hommes

Par Christian Busser, docteur en pharmacie et en ethnologie

L’Académie des Sciences américaine s’inquiète d’une nouvelle forme de résistance au glyphosate (composant d’un célèbre herbicide) chez Amaranthus palmeri, une amarante d’Amérique du Nord.

L’histoire déjà ancienne a commencé avec le développement en plein champ de soja OGM de Monsanto : dès 2004 des fermiers ont remarqué que cette amarante résistait à l’insecticide, et se multipliait à un point rendant nécessaire son arrachage à la main comme au XIXème siècle.

Rabelais dans une parole prophétique nous disait déjà que « Science sans conscience n’est que ruine de l’âme ». Il était évident en effet pour tous les partisans d’une écologie de la terre que ce gène de résistance à l’herbicide passerait tôt ou tard dans les plantes adventices des cultures, mais laquelle ?

La surprise vient de ce que l’amarante, grande plante nourricière de l’humanité et des peuples « natifs » des Amériques, avec une étonnante « malice sauvage» prend la place d’une autre plante alimentaire célèbre en Asie, et avec une facilité que seule la nature est capable de montrer.



Retour à la liste des actualités
Top