Formations énergétiques

Où trouver l’énergétique à l’Ecole Plantasanté :

  • Dans la réflexologie pluridisciplinaire, méthode Dipkar : sous Réflexologies :
    • Cette formation permet d’établir des correspondances entre les réflexologies plantaire et palmaire, les points de Knap et les centres d’énergie. La réflexologie se pratique notamment par la méthode DIPKAR reliant ces différentes disciplines sur une solide base d’anatomie et physiologie du corps humain.
  • Dans la formation de réflexologie et énergétique chinoise, méthode Dynchi sous réflexologies :
    • Réflexologies reliées à l'énergétique Chinoise et au Yi King comprenant réflexologie plantaire, Chi Nei Tsang I et Chi Nei Tsang II Méthode Dynchi.
  • Dans les techniques tissulaires manuelles sous Réflexologies :
    • en lien avec une vision complète de la santé, mécanique, tissulaire, sur les fascias, fluidique, émotionnelle, digestive et qui s’appuient aussi sur des notions de type ostéopathique
  • Dans l’aromathérapie intensive sous Formations plantes, certifiantes
  • Dans les signatures des plantes ou communication avec le végétal sous Formations plantes
  • Dans l’initiation à la médecine tibétaine ( 15 jours en été 2020), bientôt sur site
  • Dans bien d’autres cours où elle transparait au fil de leur développement
  • Dans des cours en préparation

C’est un vaste domaine qui explore la rencontre entre le visible et l’invisible dans le monde :

La médecine ayurvédique, par les postures, les mudras, la gestuelle, l’action sur les centres d’énergie appelés chakras ( ou « roues » en sanscrit) et les corps subtils (souvent décrits par les érudits et les orientalistes et  que nous décrivons dans nos cours d’ethnomédecine à l’Université) est une des médecines les plus anciennes et pratiquée par le plus grand peuple au monde parallèlement à la médecine dite classique. Plus près de chez nous la médecine égyptienne ou pharaonique, par ses postures et formes divers telles que l’usage de la croix ankh vont dans le même sens. Les recherches du psychanalyste Wilhelm Reich ont aussi étudié les liens entre les diaphragmes, les glandes endocrines et les chakras.

Les médecines chinoise, tibétaine et ayurvédique comme l’ancienne médecine médiévale occidentale décrivent des circuits et courants d’énergie subtile traversant le corps telles que les points marma en Inde, les méridiens d’acuponcture ou les Thankas tibétaines sur les courants subtils d’énergie.

thanka médecine tibétaine

 Schéma d’anatomie énergétique du Royaume tibétain du Mustang au Népal nov. 2012

 

L’homéopathie et les Fleurs de Bach laissent supposer une trace « énergétique » dans leur dilution. Les Prs Montagnier et Marc Henry étudient et ont publié sur ces phénomènes depuis des années.

Tous les peuples de la terre et particulièrement les peuples racines abordent la santé sur tous les plans d’existence physique, énergétique, émotionnel, mental, de l’esprit et dans l’environnement, la société, la culture. Ils peuvent soit rechercher une cause parfois ancienne soit rechercher les synchronicités à l’instar du psychanalyste C.G.Jung.

Aujourd’hui en Chine ou au Japon, le Feng Shui est une norme architecturale importante, dont l’équivalent occidental est la géobiologie connue pour l’étude pratique des courants de forces telluriques, cosmiques, des perturbations naturelles des champs telluriques, des pollutions de l’habitat et de bien d’autres.

Tous ces moyens visent à rééquilibrer l’organisme et revitaliser le corps.

Voir aussi le site www.ethnomedecine-monde.org créé par Christian Busser en appui de ses cours d’ethnomédecine aux Universités.

Top